Language of Description: German
Language of Description: French
Language of Description: Croatian
Language of Description: Ukrainian
  1. Bundesministerium für Vermögenssicherung und Wirtschaftsplanung, Sektion Vermögenssicherung

    • Federal Ministry for Securing Property and Economic Planning, Section Security Property

    Der Bestand enthält Akten zu folgenden Themen: Präsidialdienst, Dienstbetrieb, Organisation, Ermittlung, Erfassung, Evidenz und Statistik, Vermögen der NSDAP, Repatriierungsangelegenheiten (vgl. StGBl Nr. 11/1945), Wirtschaftsplanung, öffentliche Verwalter und öffentliche Aufsichtspersonen (vgl. BGBl Nr. 157/1946), Währungs- und Finanzpolitik, Potsdamer Beschlüsse, österreichisches Vermögen im Ausland, Angelegenheiten der Rückstellung und Rückgabe von Vermögen, Angelegenheiten des Vermögens nicht deutscher Herkunft, Angelegenheiten der durch Artikel 22 des Staatsvertrages (vgl. BGBl Nr. 152...

  2. Document Center

    Der Bestand enthält die Provenienzen der Parteidienststellen sowohl auf der Gauebene als auch auf der Kreisebene. Ebenso sind die Ortsgruppen vertreten. Neben den NS-Organisationen und Verbänden bilden die SS und die SA eine größere Einheit. Daneben sind auch Akten der amerikanischen Militärregierung, der Spruchkammern sowie weiterer Behörden und Institutionen enthalten.

  3. Fonds Édouard Daladier. Supplément : internement et procès de Riom (1940-1945).

    496AP/68. Papiers personnels d'Édouard Daladier. 1903-1970. 496AP/69-496AP/71. Arrestation, procès et captivité d'Édouard Daladier. 1940-1945. 496AP/72. Les écrits d'Édouard Daladier après la guerre. Sans date.

  4. Archives d’André Boulloche

    Né en 1915, polytechnicien, ingénieur des Ponts et Chaussées, André Boulloche s'engagea dès 1940 dans la Résistance. Devenu en 1943 délégué militaire de la région de Paris, il fut arrêté en janvier 1944 et déporté le 27 avril, d'abord à Auschwitz puis à Buchenwald et Flossenburg. Le 15 août 1944, c'était au tour de ses parents, Hélène et Jacques Boulloche, et de son frère Robert de partir pour l'Allemagne, d'où ils ne revinrent pas. À son retour de déportation, André Boulloche se lança dans une brillante carrière de haut fonctionnaire et d'homme politique. Directeur du cabinet de Paul Ramad...

  5. Archives du Réseau du Souvenir

    (historique du Réseau, par le général Pierre Saint-Macary) Le Réseau du Souvenir est né d'une double intuition de Paul Arrighi : créer une structure exclusivement vouée au souvenir des déportés, disparus, morts pour la liberté ; articuler cette structure comme un réseau, sur le modèle des réseaux de résistants, voués au renseignement ou à l'action entre 1940 et 1944. Défini par son but, le Réseau s'étend de proche en proche par parrainage à partir d'un noyau initial comprenant Paul Arrighi, avocat à la Cour, dirigeant du mouvement "Ceux de la Résistance", déporté à Mauthausen (Melk et Ebens...

  6. Archives de Jacques Bénet

    Ancien élève de l'École nationale des Chartes, Jacques Bénet est membre en 1944-1945 de l'Assemblée consultative provisoire au titre de la résistance intérieure française. Ancien co-fondateur et co-responsable national du Rassemblement national des prisonniers de guerre (RNPG) et du Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés (MNPGD), il a été, après Pierre Le Moign', le liquidateur national de ce dernier mouvement.

  7. Fonds Szmul Zacharie Simon Hercenberg

    En septembre 1940, Simon Hercenberg, juif d'origine polonaise, passe la frontière pour se rendre en Suisse. Il est arrêté à Genève, emprisonné, puis libéré par le caporal Fernand Demierre. Celui-ci l'accueille chez lui et le met en contact avec les services de renseignements suisses puis avec l' ( ). Basé en Suisse, mais opérant en France, Simon Hercenberg travaille aussi avec les réseaux Kléber et Bruno. Au cours d'une mission, il est arrêté par les Allemands près de la frontière et soupçonné d'espionnage mais, faute de preuves, n'est condamné qu'à quatre mois de prison, puis relâché. Il r...

  8. Guerre de 1939-1945. Archives du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale (fonds complémentaire)

    Le reliquat des archives du Comité d'histoire de la Deuxième Guerre mondiale, objet du présent inventaire, a été versé aux Archives nationales en 1998 par l'Institut d'histoire du temps présent. Il constitue le complément indispensable des dossiers cotés 72AJ/632 à 72AJ/705 et permet d'éclairer le fonctionnement de l'institution ainsi que les modalités de préparation, de mise en place et de suivi de la plupart des grandes enquêtes lancées par les cinq commissions constituées en son sein (histoire de la Résistance, histoire militaire, histoire économique et sociale, histoire de la collaborat...

  9. Archives de Lazare Rachline

    Lazare Rachline (1905-1968), cofondateur de la Ligue internationale contre l’antisémitisme (LICA), engagé volontaire en 1940, évadé du Stalag IV B et résistant de la première heure, joua un rôle déterminant dans les semaines qui précédèrent le débarquement allié et la libération de Paris. Ses archives sont le reflet fidèle de cette vie riche en engagements. Les années de guerre et la Résistance y occupent une place centrale, mais, au-delà du parcours de Lazare Rachline, y transparaît l'histoire d'une famille juive marquée par l'Occupation et les lois de Vichy : de l'aryanisation des établis...

  10. Fonds Denise et Alain Vernay

    • Archives Nationales de France
    • 72AJ/2946-72AJ/2957
    • French
    • 1,30 ml (12 articles). Le fonds comporte aussi une série de cassettes audio d'entretiens dont l'inventaire reste à faire (2018)
  11. Fondation pour la Mémoire de la Déportation

    La constitution d’une vidéothèque de témoignages, à l’époque où n’existait aucune autre Fondation de mémoire, a fait l’objet d’une décision du Conseil d’Administration prise en 1992, suivie de la constitution d’une commission compétente dont la présidence a incombé à Madame Manette MartinChauffier que son emploi au sein de l’Institut National de l’Audiovisuel et les compétences qu’elle y avait acquises, comme ses liens personnels et familiaux avec le monde de la déportation qualifiait mieux que quiconque pour assumer une telle fonction. La commission comportait quatre historiens de l’Instit...

  12. Fonds de l'Amicale nationale des déportés et familles de disparus de Mauthausen et de ses Kommandos.

    • Archives Nationales de France
    • 88AJ/1-88AJ/429
    • French
    • 1939-1945
    • 2,6 ml, 2 fichiers, 8 planches de contact, 776 photographies, 20 cartes postales

    Le fonds de l'Amicale nationale des déportés et familles de disparus de Mauthausen et de ses , aussi dénommée Amicale de Mauthausen, constitue un ensemble documentaire incontournable pour appréhender l'histoire du camp de concentration de Mauthausen et de son réseau concentrationnaire. Créé au lendemain de l' , le camp de concentration de Mauthausen a le sinistre privilège d'avoir été l'un des camps les plus durs et les plus meurtriers du système concentrationnaire nazi. Implanté au nord du bourg de Mauthausen situé sur la rive gauche du Danube à environ vingt-cinq kilomètres en aval de la ...

  13. Académie de Paris. Archives rectorales relatives à la guerre de 1939-1945

    Les archives inventoriées par le présent instrument de recherche sous le titre "Guerre de 1939-1945" ne comprennent pas la totalité des archives rectorales produites pendant la période considérée. De manière plus restrictive, ont été rassemblés en un fonds articulé à la fois thématiquement et chronologiquement les dossiers résultant de l'exercice par les instances rectorales d'attributions particulières, à raison de la spécificité de la période. Autrement dit, on trouvera ici répertoriées les archives relatives aux faits de guerre, à l'Occupation, à la Résistance et à la Libération, mais no...

  14. Organisation internationale pour les réfugiés

    Préface La question des réfugiés a suscité un très grand nombre de publications parmi lesquelles nous tenons à signaler les ouvrages dont les indications nous ont permis de réaliser le bref résumé qui va suivre. Pour la période précédant la deuxième guerre mondiale, nous avons utilisé une brochure éditée par la Société des Nations : "Les activités de la Société des Nations : les réfugiés" ; Genève, 1938 . Nous nous sommes servie également d'une note intitulée "Archives des réfugiés", établie en janvier 1939 par J. Vallery-Radot, alors bibliothécaire à la Société des Nations . Pour l'O.I.R. ...