Language of Description: Czech
Language of Description: German
Language of Description: French
Language of Description: Croatian
Country: France
  1. Secrétariat général à la Police et archives dites « récupérées » 7 7 F 14886 à F 15012 Introduction 7 (V. avant la cote F 14616)

    Cabinet du Secrétariat général à la Police (avril 1941-décembre 1943) et du Secrétariat général au Maintien de l'ordre (décembre 1943 - août 1944) La loi du 15 juillet 1940 porte création d'emplois de secrétaires généraux dans les Ministères civils. Elle institue, pour le Ministère de l'Intérieur, deux postes de Secrétaires généraux, un secrétaire général de l'Administration et de la Police, et, à titre temporaire, un secrétaire général des Réfugiés. Quelques jours plus tard, Marcel PEYROUTON, Ambassadeur de France, est nommé secrétaire général de l'Administration et de la Police par décret...

  2. Organisation internationale pour les réfugiés

    Préface La question des réfugiés a suscité un très grand nombre de publications parmi lesquelles nous tenons à signaler les ouvrages dont les indications nous ont permis de réaliser le bref résumé qui va suivre. Pour la période précédant la deuxième guerre mondiale, nous avons utilisé une brochure éditée par la Société des Nations : "Les activités de la Société des Nations : les réfugiés" ; Genève, 1938 . Nous nous sommes servie également d'une note intitulée "Archives des réfugiés", établie en janvier 1939 par J. Vallery-Radot, alors bibliothécaire à la Société des Nations . Pour l'O.I.R. ...

  3. Préfecture de Constantine. Service des questions juives et des sociétés secrètes

    • Préfecture of Constantine. Service of Jewish Matters and Secret Societies

    Une note au secrétaire général pour l’administration du 4 mars 1942 (FR ANOM 93/3G1) en détaille les attributions : A - Statut des Juifs : demandes de maintien dans le statut politique de citoyen français, professions interdites, demandes de maintien dans les professions interdites, études et interprétation de textes concernant les Juifs, directives à fournir aux divisions B - Sociétés secrètes : Par ailleurs, une note au secrétaire général non datée, mais postérieure au mois de mars 1942 (FR ANOM 93/3G1), revient sur cette création et donne un état du service à cette date. Il a paru intére...

  4. Radio publiques

    La radio publique depuis 1945 > Programmes diffusés sur les stations nationales et régionales de la RDF (Radiodiffusion Française, 1945-1949), la RTF (Radiodiffusion télévision française, 1949-1964), l’ORTF (Office de radiodiffusion télévision française, 1964-1974), France Régions 3 (FR3) Radio (1975-1982) et de Radio France (depuis 1982). > Fonds Sorafom / Ocora (1955-1968) Ce fonds rassemble des programmes de la SORAFOM (Société de radiodiffusion de la France d’outre-mer) diffusés entre 1955 et 1962 et les documents de l’OCORA (Office de coopération radiophonique) diffusés de 19...

  5. Radios privées

    Les radios privées depuis 1945 Plusieurs fonds provenant de diverses sociétés de programmes et radios privées acquis par l’ina ou versés dans le cadre de dépôts et donations : > La Voix de l’Amérique (1947-1975) : ce fonds rassemble des émissions diffusées par la station parisienne de « La Voix de L ‘Amérique », société de programmes émettant depuis l’Amérique du Nord. > Fonds Gaston l’Herbier : sélection d’émissions diffusées principalement sur Radio Luxembourg / RTL entre 1947 et 1980. Fonds constitué par le technicien radio Gaston L’Herbier au cours de sa carrière professionnel...

  6. Fonds avant-guerre / guerre des ondes

    Avant guerre (1933-1940) Le fonds rassemble des programmes diffusés sur les radios d’Etat et postes privés. > Postes publics : Paris PTT, Radio Paris, Poste colonial > Postes privés : Poste Parisien, Radio cité, Radio Nîmes, Radio 37 > Agence sonore Radio Actualités Françaises : éléments et reportages enregistrés en plusieurs exemplaires sur disques pour envoi dans différentes stations radiophoniques. Guerre des ondes (1940-1944) Le fonds rassemble des enregistrements radiophoniques de différentes stations de radio diffusant : > En zone occupée : Radio Paris > En zone...

  7. Le monde concentrationnaire

    Les épisodes sont les suivants: - Les juifs - La pensée détruite - Le moral - Melk - Le message des témoins - Un système économique - L'arrivée au camp - Résistance médicale - Compiègne-triage - La quarantaine - L'exemple de Buchenwald - La solidarité - L'heure de la libération - Le monde concentrationnaire : émission du 26 avril 1965 - Interview de Marcel LAMY - Tout est toujours possible - La libération des camps : Buchenwald - La libération des camps : matthausen - La mise au point d'une technique - 120 hommes par wagon - Le procès EICHMANN : Les témoins - Le procès EICHMANN : le procure...

  8. Comité pour la défense des droits des Israélites en Europe centrale et orientale

    Le Comité pour la défense des Droits des Israélites en Europe centrale et orientale a été créé en juin 1933. Il « a pour but la défense des personnes de religion ou d’origine israélite partout où elles se trouvent atteintes ou menacées dans la jouissance de la plénitude de leurs droits civiques et politiques, ou dans le libre exercice de toute profession légale ». Il agit afin de consolider les rapports politiques, spirituels et économiques entre la France et ses alliés en Europe orientale. Ce comité effectuait des démarches auprès des ministères en vue d’obtenir des droits de séjour, des d...

  9. Témoignages

    Les dossiers de témoignages ont été remis au Mémorial de la Shoah suite à la volonté des victimes, ou de leur famille, de retracer leur parcours. Ces témoignages se présentent sous la forme manuscrite ou dactylographiée. Certains relatent les histoires familiales depuis le début du XXème siècle, d'autres se limitent à la période de la guerre.

  10. Eclaireurs Israélites de France (notice générale)

    Le fonds des Eclaireurs Israélites de France se compose des archives versées par le mouvement directement et d'une série de documents qui ont été donnés ou déposés au Centre de Documentation Juive Contemporaine par les membres EIF eux même ou par leurs proches (ceux que nous nommons les fonds privés). Le fonds général se décompose en deux parties: la partie ancienne et la partie contemporaine. Dans la partie ancienne nous trouvons essentiellement des documents relatifs à la Seconde Guerre mondiale. Ainsi vous aurez accès à de nombreux rapports, une importante correspondance, des publication...

  11. Papiers personnels

    Les dossiers de papiers personnels ont été remis au Mémorial de la Shoah suite à la volonté des familles des victimes, ou des victimes elles-mêmes, de préserver leur mémoire. Ces dossiers individuels comprennent différents types de documents : extraits d'état civil, papiers d'identité (vrais ou faux, avec ou sans mention "Juif"), documents relatifs à la déporation (certificats d'internement, de déportation, cartes de déporté...), journaux intimes, documents militaires, dossiers faisant suite aux spoliations...

  12. Papiers personnels - Correspondance

    Les dossiers de papiers personnels ont été remis au Mémorial de la Shoah suite à la volonté des familles des victimes, ou des victimes elles-mêmes, de préserver leur mémoire. Ces dossiers individuels comprennent principalement de la correspondance de différents types : lettres, cartes postales, cartes interzones, mots griffonés... Ces documents ont pour la plupart été rédigés pendant la guerre depuis les camps d'internement, de déportation et les lieux où étaient réfugiés et/ou cachés leurs expéditeurs

  13. COJASOR

    The COJASOR collection is the collection of Jewish Social Action Committee and Reconstruction. It includes folders produced by the committee between 1945 and 1990. Documents mainly tell us about budget management of the committee. We learn much about expenditure control services, distribution of grants, evolution of budget in association with the changing needs of the society. Thanks to the committee's munites and general manager's correspondence we find weekly reports of the activities of all COJASOR's services.

  14. Listes des convois de déportation

    Les listes conservées par le Mémorial sont majoritairement des listes originales. Ces listes donnent les noms, prénoms mais également parfois les dates et lieux de naissance, la nationalité ainsi que la situation de famille, la profession, l’adresse ou le matricule d’internement des personnes déportées. Les camps de départ sont essentiellement Drancy mais aussi Pithiviers, Beaune-la-Rolande, Compiègne, Angers, Lyon et Malines (pour les personnes arrêtées dans le nord de la France, qui ont été déportées depuis la Belgique). Les noms ne sont pas toujours ordonnés de la même façon selon les li...