Fonds Bluet

Identifier
334AP/1-334AP/86
Language of Description
French
Dates
1 Jan 1918 - 31 Dec 1966
Source
EHRI Partner

Extent and Medium

86 cartons (334 AP 1 à 86).

Creator(s)

Acquisition

Don de Mesdames Bluet et Nobécourt, 1973-1991.

Scope and Content

Le cabinet de sténographie judiciaire BLUET fut fondé à Paris avant la Première Guerre Mondiale. Ce cabinet privé sténographiait les débats des divers tribunaux et cours de justice et vendait ensuite les comptes rendus dactylographiés des audiences.

Les premiers textes conservés ici se rapportent au procès de Louis Malvy devant la Haute Cour de justice en 1918, les derniers ont trait à l'affaire Ben Barka, jugée par la cour d'assises de la Seine en 1966.

Le classement adopté par le cabinet BLUET a été respecté : les comptes rendus sont classés par tribunaux et cours suivant l'ordre chronologique, et un index alphabétique de noms de personnes permettra de retrouver aisément l'individu étudié.

Quelques doubles ont été laissés dans le fonds, lorsqu'il s'agissait de premières sténographies revues et corrigées, par les auteurs des plaidoiries par exemple, et présentant par conséquent quelques variantes par rapport au texte définitif.

En ce qui concerne la Haute Cour de justice (1945-1960), des doubles des comptes rendus BLUET sont conservés aux Archives nationales sous la cote 3 W 31 à 43.

En outre, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine de Nanterre possède des doubles des dossiers BLUET.

L'historien de l'époque contemporaine trouvera donc dans ce fonds les textes des débats de nombreux grands procès venus devant les tribunaux militaires, les cours de justice ou en cours d'assises entre 1918 et 1966. Dans certains cas, précisons que les comptes rendus du cabinet BLUET existent seuls, le gouvernement n'ayant pas organisé la sténographie des débats et ayant acheté par la suite les fascicules édités par BLUET, c'est dire l'intérêt de cet ensemble.

System of Arrangement

Le répertoire numérique de Chantal de Tourtier-Bonazzi (334 AP 1 à 79) et les suppléments (334 AP 80 à 86) ont été ressaisis en 2008 par Christine Le Gal-Feuillet, sous la direction de Ségolène de Dainville-Barbiche, responsable de la Section des archives privées, dans l'état où ils se trouvaient. Ils n'ont pas fait l'objet d'une révision, ni d'une mise en forme selon les normes actuelles de description des archives.

Conditions Governing Access

libre ; consultable sur microfilm.

Process Info

  • Par C. de Tourtier-Bonazzi