Language of Description: French
Holding Institution: Directie-Generaal Oorlogsslachtoffers / Direction générale Victimes de la Guerre
  1. Fichier de la Déportation et de la Persécution des Juifs et des Tsiganes de Belgique, dit Fichier de Malines.

    Ce fichier fut constitué par la Sipo-SD comme outil de base pour la déportation des Juifs et Tsiganes vers Auschwitz sur base des registres des Juifs établis par les communes. Il y est fait notamment mention de la date du convoi au départ de Malines, du numéro de convoi et du numéro de la personne déportée. Le fichier initial fut utilisé, après-guerre, par le DG Victimes de la Guerre comme instrument de travail pour la recherche des disparus. Il fut complété par des fiches établies par l’AIVG ou par le Ministère de la Reconstruction. Pour chaque individu, on compte en moyenne 4-5 fiches com...

  2. Fichier de l’AJB.

    Ce fichier comprend une fiche par personne, on y mentionne le chef de famille, la composition du ménage, l’âge de la personne, sa nationalité, son adresse. Chaque fiche est conservée en trois exemplaires. La plupart des fiches se rapportent à des Juifs habitant Bruxelles, on en notera quelques-unes pour Liège. Sur ces fiches sont également mentionnés le nom, prénom, date et lieu de naissance, statut marital, nationalité, profession, religion, nom du conjoint et date et lieu de naissance, nom des enfants et leur date et lieu de naissance. Le fichier original comprend également des fiches éta...

  3. Dossiers Décès.

    Il s’agit de dossiers individuels concernant le décès de victimes de guerre. Il y existe des doublons. Ces dossiers sont progressivement reclassés dans les dossiers individuels/personnels SDR-DDO. De nombreux dossiers concernent des Juifs décédés en déportation. Ces dossiers comprennent de la correspondance, des documents administratifs, des attestations de décès ou attestations présumées de décès, des informations concernant leur potentielle émigration et de la correspondance avec l’AIVG, l’URO.

  4. Dossiers individuels. Pension d’invalidité.

    Ce fonds contient les dossiers de demandes de pension pour invalidité, pension pouvant être obtenue en fonction de quatre critères: personnes civiles; déportés au travail obligatoire; réfractaires et préjudice moral, principalement le cas des enfants cachés. De taille variable, ils contiennent notamment les rapports de la commission d’invalidité et de la correspondance. On y trouve fréquemment des protocoles médicaux et des données confidentielles. Ces dossiers sont divisés en deux séries: les dossiers de demande et la comptabilité.

  5. Dossiers Individuels. SDR-DDO.

    Ce fonds est très riche. Il s’agit des dossiers nominatifs relatifs aux victimes constitués par l’administration du Service Victimes de Guerre. On notera trois séries de dossiers. La première série est classée par par ordre alphabétique du nom de famille. Ces dossiers ne sont pas complets, il y manque notamment la décision de présomption de décès. Ils sont en cours d’encodage et de classement. La deuxième série est constituée de dossiers classés par ordre numérique, avec un numéro à 6 chiffres, ils sont généralement complets. Le DG Victimes de Guerre a réorganisé ces dossiers individuels et...

  6. Dossiers Individuels. Statuts.

    Il s’agit des dossiers individuels de personnes ayant demandé à être reconnues en fonction d’un certain statut et les demandes de leurs ayants droit. Les statuts de reconnaissance nationale sont accordés aux personnes ayant fait preuve de mérite au niveau patriotique pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y a dix types de statuts: prisonnier politique, déporté pour le travail obligatoire, réfractaire au travail obligatoire, résistant civil, résistant par la presse clandestine, résistant au nazisme dans les régions annexées, incorporé de force dans l’armée allemande, pêcheur marin en tant de...

  7. Fonds Marie de Dorlodot.

    Il s’agit de dossiers individuels concernant des personnes déportées depuis la France. Près de 80% de ces dossiers concernent des Juifs, incarcérés en France ou déportés via la France. Les dossiers sont classés par ordre alphabétique. Ils sont principalement composés de documents administratifs et de correspondance, nous informant sur les trajectoires, données personelles et recherches ayant été menées à leur sujet après-guerre.

  8. Fonds Cartes SHAEF de Rapatriement.

    Ce fichier fut réalisé par les armées alliées, une grande partie des cartes furent établies en Allemagne. Elles nous informent sur le rapatriement de personnes déportées, toutes catégories confondues. Ce fonds contient des données personnelles relatives aux personnes déportées, notamment pour des raisons raciales, ainsi que des données concernant leur retour en Belgique. Seule une minorité de dossiers concerne des personnes d’origine juive.

  9. Fonds Milliard.

    Ce fonds concerne principalement les indemnisations versées aux prisonniers politiques par l’Allemagne dès la fin des années 1960. Ces indemnisations furent versées en quatre tranches. Ce fonds comprend une fiche par personne indemnisée, indiquant son adresse, les montants reçus et les dates de versement des indemnités.

  10. Fonds Service de l’Aide Gouvernementale.

    Ce fonds comprend des dossiers relatifs à l’aide de reconnaissance nationale, aide pécuniaire versée au début des années 1950. Il s’agissait d’aides et de mesures provisoires, dans l’attente d’une reconnaissance de statuts. Il s’agit principalement de dossiers administratifs comprenant de la correspondance.