Italie : Union des communautés israélites d'Italie (UCII)

Identifier
COG/0057
Language of Description
French
Dates
1 Jan 1929 - 31 Dec 1953
Level of Description
Fonds
Languages
  • Italien
Source
EHRI Partner

Extent and Medium

17040 vues

Creator(s)

Biographical History

En 1911, une première institution fédératrice des communautés juives d'Italie est créée sous le nom de Comité des Universités Israélites. En 1931, lors de la réorganisation juridique du Judaïsme italien, deux organismes nationaux sont créés : l'Union des communautés israélites italiennes (en italien, Unione delle comunità israelite italiane, UCII) et l'Assemblée rabbinique (en italien, Consulta rabbinica). L'Union représente les intérêts des Juifs italiens auprès du gouvernement. Se composant d'un conseil, une junte, un président et un secrétaire, elle s'attache à la promotion de l'éducation religieuse et culturelle des Juifs italiens, ainsi qu'à l'assistance aux émigrants et réfugiés Juifs. Au cours des années trente, l'Union devient l'institution juive centrale dans la gestion des rapports avec les autorités du fascisme. Après la promulgation des lois raciales en 1938-1939 et pendant toute la Seconde Guerre mondiale, elle soutient plusieurs comités d'assistance et de secours. A la Libération, elle participe activement aux recherches des victimes, à la réintégration des droits des Juifs italiens et à la reconstruction du Judaïsme italien. Depuis les années 1990, l'institution est nommée Union des communautés juives italiennes (Unione delle comunità ebraiche italiane, ou UCEI).

Acquisition

Dons des copies numériques. Convention signée en juin 2015.

Scope and Content

Le Fonds UCII-UCEI comporte une riche collection d'archives émanant de plusieurs œuvres de secours et organisations d'assistance (dont la DELASEM) engagées dans l'aide matérielle aux émigrants et réfugiés juifs. La correspondance entretenue par l'institution centrale des communautés israélites italiennes avec l'establishment du gouvernement fasciste et les institutions de l'Etat italien concerne notamment l'exécution des lois raciales en 1938 et ses effets sur la vie des Juifs italiens. Les archives d'après-guerre reflètent l'envergure des recherches menées dès la Libération pour reconstituer les destins des internés et déportés juifs d'Italie ainsi que l'ampleur des démarches d'assistance sociale et juridique aux rescapés et survivants italiens, dans le but d'assurer la réintégration de leurs droits. D'autres documents portent sur des poursuites judiciaires et des procès de criminels de guerre. Le fonds inclut également de nombreux témoignages et de la correspondance au sujet des commémorations nationales et des monuments de mémoire.

Conditions Governing Access

Communicable sous forme numérique en salle de lecture.

Conditions Governing Reproduction

Pas d'utilisation sans autorisation préalable.

Finding Aids

  • Instrument de recherche : La Shoah en Italie - guide aux collections

Sources

  • Mémorial de la Shoah