Archives Max Gottschalk.

Identifier
BE / IEJ / Archives Max Gottschalk
Language of Description
French
Alt. Identifiers
  • Archives Max Gottschalk
Dates
1 Jan 1892 - 31 Dec 1946
Level of Description
Fonds
Source
EHRI Partner

Extent and Medium

0,3 m.l.

Creator(s)

Scope and Content

Ce fonds est riche et varié. Il peut être subdivisé en plusieurs sous-fonds. Aide aux Réfugiés d’Allemagne: Ce sous-fonds comprend principalement de la correspondance. On y trouve de la correspondance échangée entre le Comité d’assistance aux enfants juifs réfugiés d’Allemagne et la Croix-Rouge, qui s’occupa du transport d’enfants (1939-1940) [2 classeurs, 1 boîte], on notera également la correspondance administrative entre le Comité d’Aide aux Enfants Juifs Réfugiés et le Movement for the Case of Children from Germany, concernant le transfert de 96 enfants de Belgique vers le Royaume-Uni ; de la correspondance émanant du Comité d’Aide et d’Assistance aux Victimes de l’Antisémitisme en Allemagne (1933-1940), des dossiers individuels d’enfants aidés par le Comité d’Assistance aux Enfants Juifs Réfugiés, comprenant pour chaque enfant la correspondance relative à son cas, un questionnaire complété par la personne acceptant d’héberger l’enfant ou par le Comité, parfois une photographie ; des pièces relatives à l’Association pour la Rééducation Professionnelle des Réfugiés (AREPROR) dont de la correspondance, des notes (1933-1940) (des pièces en français et en allemand) [1 farde] ; des dossiers de demandes des enfants en vue d’obtenir un refuge, une protection, de l’aide, dont de nombreuses lettres manuscrites avec une photographie de l’enfant, des questionnaires sur l’enfant, des demandes d’assistance de personnes souhaitant seulement transiter par la Belgique qui était un pays neutre, des demandes d’aide financière d’enfants. Les dossiers des enfants sont souvent incomplets ; ils ne permettent pas de savoir combien d’enfants sont réellement venus en Belgique ni combien de temps ils y sont restés. Des documents officiels, comme des permis de séjours et prolongations manquent. On notera principalement de la correspondance datant de fin juin 1938 et de 1939-1940, des demandes de placement d’enfants résidant en Allemagne par des Juifs belges, des membres de leurs familles et amis, ou par des parents allemands dont certains ont un affidavit pour les USA, d’autres tenteront d’émigrer en Amérique du Sud. Certains parents demandèrent un visa de transit pour leurs enfants. D’autres parents insistèrent pour que leurs enfants résident dans une famille pratiquante. On trouvera aussi de la correspondance échangée entre le Comité et les parents, des dossiers comportant notamment des extraits d’actes de naissance, des certificats médicaux, des attestations de Belges prêts à payer pour l’entretien d’un enfant en Belgique, une photographie de l’enfant. Le comité se refuse de placer les enfants âgés de plus de 14 ans. On notera aussi trace de la correspondance échangée entre le Comité et la famille disposée à accueillir les enfants allemands réfugiés. On trouvera aussi la correspondance échangée entre le Comité et la Villa Johanna, colonie scolaire israélite à Middelkerke (1939). Ferme-école juive de La Ramée: Ce sous-fonds comprend des lettres de candidats et fiches de moniteurs pour l’école La Ramée (1942), des fiches des élèves et des candidats élèves (1942), des documents relatifs à l’École temporaire de préparation horticole et agricole de La Ramée à Bomal, établie sous le patronage de la Communauté israélite de Bruxelles (1941-1942). L’âge d’admission y est de minimum 16 ans, la durée des études était d’une année. L’enseignement consistait à préparer les jeunes gens n’ayant aucune formation agricole au métier de travailleur de la terre, en vue d’une réadaptation professionnelle de la jeunesse juive; les études étaient dirigées par un ingénieur agronome diplômé de l’Institut de Gembloux, le diplôme délivré aux élèves est signé par l’inspecteur de l’état. On notera aussi de la correspondance, des pièces relatives aux équipements pour les étudiants, des convocations, des fascicules, des listes des candidats pour l’adaptation agricole, les questionnaires remplis par lesdits candidats, des lettres de convocation et des fiches de renseignements concernant les candidats pour l’école, des circulaires concernant l’école, des règlements, des listes des membres du comité directeur, des pièces relatives au personnel enseignant et aux élèves, des formulaires des tests combinés d’intérêt agricole et d’intelligence logique qui y sont donnés, des tests en français et en allemand et des documents comptables (1941-1942). Communauté Israélite de Bruxelles: Ce sous-fonds comprend les listes des membres de la CIB (1941), des listes des marchands-tailleurs membres de la commission des marchands-tailleurs de la CIB (1941), des listes des marchands-tailleurs membres de l’Association des marchands-tailleurs juifs à Bruxelles, des listes des membres invités à la réunion de l’Union des Artisans Juifs section des tailleurs pour hommes, sise Place Bara 3, des dossiers et des rapports des recruteurs listant les personnes visitées afin qu’ils deviennent membres et versent une contribution à la CIB (1941) ; de la correspondance de la CIB (1941), des lettres de refus de devenir membre ou attestant la confusion ou l’erreur de personne car n’étant pas de confession israélite ; des bordereaux de versements de dons, des invitations aux réunions, des fiches et circulaires concernant l’école de Bomal ; des listes des personnes sollicitées pour des versements à la CIB, des convocations aux examens médicaux de candidats à l’adaptation professionnelle, des dossiers individuels des élèves comprenant des certificats et attestations de fréquentation des cours, des fiches médicales, des questionnaires d’enquête liée à la famille de l’étudiant ; des coupures de presse liées à l’antisémitisme et la situation des Juifs (1942) [1 classeur] ; la liste alphabétique des Juifs déportés des Pays-Bas. On notera également un dossier relatif au Service à la jeunesse juive. Y sont inclus des lettres manuscrites, des imprimés et programmes de fêtes et des activités organisées par la Communauté israélite de Bruxelles, notamment les matinées enfantines organisées annuellement pour Hanukka (1932-1939) ; des brochures d’initiations religieuses comprenant les prières, les chants et les bénédictions récitées lors de ces cérémonies (1906-1927) ; des paroles de répertoires musicaux de la synagogue de Bruxelles (1892), des directives pour la célébration des fêtes et paroles de chants et prières [1892-1946] [1 liasse] ; dans la boîte [CIB 1] : un dossier lié à la fondation d’une école libre israélite à Bruxelles (années 1930) ; un appendice au rapport présenté au Ministre de la Justice par le CCIB sur la méthode juive d’abattage (1926) ; de la correspondance du CCIB et de la Ligue Mondiale Shomre Shabbos (1933) ; des rapports du KKL (1934-1935) ; une adresse aux fidèles de la synagogue par le Rabbin Wiener (1937) ; des cartons d’invitations, de la correspondance et des PV de réunions de la Communauté israélite orthodoxe de Bruxelles Machsike-Hadass (1932-1940). Dans la boîte [CIB 2] : des pièces relatives à la communauté israélite de Bruxelles, à la Communauté israélite d’Ostende, dont les listes des membres de la communauté, du CA, des commissions et des institutions à la communauté Machsike Hadass de Bruxelles (1935-1939), des pièces relatives à l’affaire du rabbin Gelernter, à l’élection d’un rabbin, aux comptes et budgets, de la correspondance de la communauté, des pièces concernant des bouchers sollicitant d’être agréés, à la construction d’une synagogue pour la communauté orthodoxe, aux cours d’hygiène coloniale, un recueil de matériel pour les fêtes et des programmes du KKL (1929-1935) ; dans la boîte [CIB 3] : des pièces concernant la bibliothèque de l’école complémentaire de la CIB (1942), un catalogue des ouvrages et un formulaire de la bibliothèque de l’école complémentaire de la CIB (1941-1942), de la correspondance de ladite bibliothèque ; dans la boîte [CIB 4] : la circulaire adressée aux membres fourreurs de la communauté israélite (1941), la liste des fourreurs d’après l’importance de leurs versements (1941), la composition de la commission des fourreurs (1941), des pièces semblables concernant les vendeurs et les producteurs d’imperméables et les chapeliers (1941), la liste des membres donateurs de la CIB, une circulaire concernant les repas populaires (1941), des notes concernant les cotisations payées par les membres de la CIB, la liste des membres et leurs cotisations annuelles auprès d’OCIS/Ezra (1940-1941), un panneau d’affichages reprenant les pelletiers, fourreurs, tanneurs en Belgique (1939), des bordereaux de versements de paiements, des listes des personnes à visiter et des personnes invitées aux réunion en la salle du CCIB (1941), une circulaire et des invitations invitant tous les israélites à se faire membre d’urgence des communautés israélites de leur ville (1941), des convocations aux réunions des commissions par profession (1941), des rapports des recruteurs (1941) ; dans la boîte [CIB 5] on trouvera des pièces relatives à la radiation professionnelle des Juifs (1941) des secteurs de la ganterie, de la maroquinerie, de l’horlogerie, des tailleurs, des chausseurs et du secteur de l’alimentaire (1941), des formulaires et publications émanant de nombreuses écoles professionnelles en Belgique, envoyés suite aux demandes de renseignements de Max Frank, conseiller d’orientation professionnelle (1932-1941). Fonds « étrangers » et Archives Gottschalk [dossiers et boîtes 4 à 11] : Dans la [boîte 4] on trouvera de nombreuses pièces relatives au Foyer israélite et à la cuisine populaire, dont les statuts de ces organisations, les rapports d’activités de la Cuisine populaire, les menus proposés (1937), les statuts du Foyer Israélite (1937), les PV de réunions du CA, de la correspondance (1937-1939), des notes sur les activités du Service Social du Foyer Israélite, une liste des membres, un discours en mémoire de Benzel Averbouch et de son rôle dans la création du Foyer Israélite, le bulletin d’adhésion, le règlement d’ordre intérieur, des pièces relatives à l’inauguration du Foyer. Dans la [boîte 5] on trouvera des rapports et des notes sur le Comité d’Aide et d’assistance aux victimes de l’antisémitisme en Allemagne, des documents ayant servis à la rédaction du manuscrit de B. Garfinkels ; des comptes-rendus et des rapports du Comité spécial pour les réfugiés et apatrides, Nations Unies (1950) ; un exemplaire de la revue le Journal des étrangers. Organe officiel de l’Union générale des émigrés, 1er avril 1930, Bruxelles ; des pièces variées relatives aux étrangers pendant l’entre-deux-guerres, comme des statistiques relatives à l’immigration en Belgique, des coupures de presse. Dans la [boîte 6] on trouvera des pièces relatives aux centres d’accueil pour réfugiés, dont le centre de Merksplas, son règlement général, de la correspondance principalement adressée à Max Gottschalk (1939) ; des pièces relatives au bateau Saint-Louis (1939-1964) ; de la correspondance de Max Gottschalk (1939-1969) ; un rapport sur l’activité du Centre d’Exaerde (Eksaarde) – Nieuwland (1940) ; une vingtaine de photographies sans indications précises concernant les camps de réfugiés et sur lesquelles on semble aussi distinguer Max Gottschalk. Dans la [boîte 7] on trouvera quelques pièces relatives au comité catholique d’aide aux réfugiés (1938-1939) ; des rapports, des arrêtés d’expulsions d’étrangers, des questions parlementaires et des coupures de presse, des instructions générales concernant le séjour des étrangers en Belgique (1936), la délivrance des visas (1938), les statistiques des étrangers résidant en Belgique (1936) ; des rapports de la commission interministérielle pour les réfugiés allemands (1935), des notes relatives aux réfugiés, des coupures de presse (1938-1940). Dans la [boîte 8] on trouvera des rapports et des notes relatives aux émigrés politiques, aux étrangers, aux réfugiés, une publication de Max Gottschalk, « Le problème des réfugiés venus d’Allemagne », in Le Service Social, revue mensuelle, n°5-6 ; M. Gottschalk, « Whither European Jewry », in The Alliance Review, vol. XI, n°30, février 1956 ; des rapports d’activités du Foyer Israélite (1938-1939), du Conseil d’Associations juives de Bruxelles (1937-1940) ; un dossier relatif à l’aide apportée aux réfugiés par la Reine Élisabeth ; des pièces relatives à l’action du HICEM (1939), des pièces relatives à l’activité du JOINT en Belgique (1939-1940), un rapport présenté à la Conférence d’Émigration juive 29 juin – 1er juillet 1936 de l’œuvre de la HIAS-JCA Emigration Association (HICEM) (1926-1936), un exemplaire de Fraternité. Organe mensuel de la Ligue belge contre le racisme et l’antisémitisme (asbl), 1ère année, n°7, novembre 1938 ; de la correspondance de Max Gottschalk (1934-1939). Il s’agit très probablement de documents rassemblés par B. Garfinkels dans le cadre de ses recherches et publications sur les réfugiés et les étrangers juifs en Belgique. On notera par ailleurs un dossier lié à la Reine Élisabeth, traitant de son engagement en faveur des réfugiés juifs avant-guerre et son intervention pour le sauvetage de Juifs pendant la guerre (1938-1962).

Finding Aids

  • Liste descriptive manuscrite pour les archives Gottschalk. La présente description peut servir de base comme bordereau sommaire. Les archives de la CIB sont désormais étiquetées et mises en boîtes.

Process Info

Subjects